Rencontre pour faire apprendre

Madame, Monsieur,

Veuillez trouver ci-après, une présentation de la prochaine  « rencontre pour faire apprendre ». Elle sera, comme toujours, ouverte à tous et gratuite. Elle aura lieu à l’ULB , le samedi 27 janvier, de 9h30 à 12h15, dans l’auditoire UB5.230  (campus du Solbosch, bâtiment U, porte B, niveau 5 – voir plan ci-dessous) .  Il n’est pas nécessaire de s’inscrire, sauf pour les groupes de plus de dix personnes. Ci-joint, le programme complet de nos rencontres 2017-2018.

L’éducation nouvelle: une réalité composite?

Débat introduit par Elsa ROLAND, doctorante, chercheuse en sciences de l’éducation. Elle travaille sur la généalogie des dispositifs éducatifs en Belgique du XIVe au XXe siècle.

Depuis le début du XXe siècle, l’éducation nouvelle est le lieu de rencontre de la plupart des tentatives qui s’opposent aux pratiques disciplinaires et autoritaires qui caractérisent l’institution scolaire. Elles regroupent alors des expériences très disparates aussi bien d’un point de vue pédagogique que politique et éthique. Entre les expériences anarchistes, communistes et les expériences des médecins, les différences sont parfois radicales.

Comme durant les années qui suivirent 1968, depuis quelques années, le mouvement d’éducation nouvelle est à nouveau l’objet de nombreuses espérances : les nouvelles écoles se multiplient et des réformateurs comme Decroly, Montessori et Freinet sont remis au goût du jour. Pourtant rares sont les recherches qui analysent le mouvement d’éducation nouvelle en retournant aux textes fondateurs de l’époque. Nous tenterons de montrer la nécessité de penser la singularité de chacune de ces expériences pour mieux saisir les continuités et les discontinuités entre ces différentes pratiques et celle de l’École dans son histoire longue.

N’hésitez pas à transmettre ces informations à d’autres personnes susceptibles d’être intéressées par cette activité. 

Renseignements complémentaires :   Michel Staszewski mstaszew@ulb.ac.be