Le concours du Comité d’organisation

Pour pimenter le 22e Séminaire, le Comité d’organisation a proposé ce concours: Vous aimez le français?  Citez votre mot préféré. Argumentez votre choix ! »

Voici les réponses

    • de MIKHÉÉVA Irina (Oussouriisk)1. Mon mot préféré en français est NEUF. D’abord, c’est un chiffre. Un beau chiffre. « NEUF », c’est ni beaucoup, ni peu. Neuf enfants, neuf maris – ça va, mais dix enfants –c’est trop ! Grâce à la multiplication avec le chiffre « neuf », les vendeurs arrivent à vendre n’importe quoi. 199 roubles, ça n’a rien à voir avec 200 roubles. Alors, on sort son porte-monnaie et on paye.

      2. En plus, par sa forme « neuf » ressemble au fœtus qui dort dans le ventre de sa maman. Et c’est encore une belle image qui nous ramène à la conception de « neuf » comme quelque chose de nouveau, même mystérieux – une nouvelle vie.

      3. « Neuf » a encore une signification : nouveau, nouvelle. C’est un renouvellement. Cette idée me fascinait toujours : l’idée d’effacer tout et d’oublier le passé, de décrire les mémoires et de repartir à zéro. C’est génial !

      4. C’est simplement un vrai plaisir de le prononcer. Bref, énergique, saisissant. Il n’y a que trois sons dans ce mot et pour les Russes le chiffre « trois », c’est sacré.

      5. Et finalement, « neuf », c’est le titre d’un album de Lara Fabian. Malgré qu’elle chante parfois trop fort elle reste toujours parmi mes chanteuses préférées. Je l’ai découverte en 2003, l’année très importante pour moi car cette année j’ai commencé à étudier le français. Elle m’a beaucoup motivée à étudier le français. Merci, Lara, pour ça !

    • de SIMAKOVA Olga, (Penza)

      1. Mon mot préféré en français, c’est ESPÉRANCE. Ce mot réunit tous les sentiments humains : on a besoin de l’espérance quand on est malade et quand on est amoureux, quand on est sûr et quand on doute.

      2. Ce mot promet le bonheur et la chance à celui qui attend, encourage les personnes qui suivent leur chemin. D’autre part, l’espérance peut se transformer en attente et empêcher de poursuivre sa vie.

      3. L’espérance c’est ce qui nous encourage et ce qui nous illusionne, c’est comme la vie elle-même : on ne sait jamais avec certitude ce qui est vrai, cet qui est bien.

      4. Ce mot manque d’achèvement. Cependant il permet de cultiver une petite fleur bleue et laisse une place aux rêves, mais en même temps, il favorise la réalisation de la tâche.

      5. Ce mot pareil aux jeunes pousses du printemps, si tendres et si fragiles, si faibles mais capables de percer une brèche dans l’asphalte. Peut-être, c’est pourquoi la couleur de l’espérance et le vert en France.

    • de NIKOLAÉVA Eléonora, (Région de Moscou)

      MERCI est le mot que je préfère en français

      Il est court, mais très précis
      Ce petit et grand Merci.
      Tous les gens, même hors de la France
      Comprennent facilement son senS
      Il nous offre d’la récompense,

      D’la joie, d’la reconnaissance
      Sans lui, t’es impoli
      Grâce à lui, t’es accueilli
      Il est petit, mais puissant
      Il ne doit pas être absent
      Des discours, prières, demandes
      Pour les petits, les vieux, « les grands »

      Merci de votre attention et
      De votre compréhension.

      Je voudrais tenter cette chance
      De gagner un stage en France.

       

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *