Vers un livre blanc sur l’enseignement du français langue maternelle

La Fédération Internationale des Professeurs de Français (FIPF), dont l’Association belge des professeurs de français (Abpf) fait partie, a lancé un projet de livre blanc. Il s’agit d’étudier la formation dans les pays où le français est enseigné comme langue maternelle ou langue première.

Après avoir tracé un état des formations (initiale et continue) dans le monde de la francophonie et des conditions d’exercice du métier d’enseignant, on en fera une synthèse, en vue d’élaborer des prospectives pour ces formations.Maillon de la FIPF, la Commission Français Langue Maternelle (CFLM) regroupe la Suisse, le Québec, la France, l’AIRDF, quelques associations Web et, par l’Abpf, la Belgique francophone (Fédération Wallonie-Bruxelles). Pour la CFLM, le travail se fera à partir d’un questionnaire en ligne, envoyé aux associations membres. Une courte synthèse d’une dizaine de pages sera ensuite acheminée à la FIPF qui les rassemblera en un seul document d’une centaine de pages. Ce document final sera présenté lors du prochain congrès mondial de la FIPF en 2016 à Liège.

L’Abpf, retenue pour organiser ce congrès avec ses partenaires liégeois, souhaite évidemment pouvoir produire, pour sa part, un document aussi fiable et complet que possible, malgré la difficulté. En effet, lorsqu’on interroge sur sur les effectifs des élèves et des enseignants en FWB, sur le fonctionnement institutionnel de notre enseignement du français, on s’entend trop souvent répondre que « personne n’a ces informations, par ailleurs très fluctuantes et dispersées« .

MERCI DONC À TOUTES CELLES ET À TOUS CEUX QUI POURRONT NOUS AIDER ! En annexe :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *