Solutions du quiz théâtral

Voici les réponses au questionnaire :

1. « On ne meurt qu’une fois ; et c’est pour si longtemps ! » : Molière, Le dépit amoureux (1656)
2. « Il faut manger pour vivre et non pas vivre pour manger. » : Molière, L’avare (1668)
3. « Chaque instant de la vie est un pas vers la mort. » : Pierre Corneille, Tite et Bérénice (1670)
4. « Il n’y a point de pires sourds, que ceux qui ne veulent pas entendre. » : Molière, L’amour médecin (1665)
5. « Ô la grande fatigue que d’avoir une femme ! » : Molière, Le médecin malgré lui (1666)
6. « Voilà justement pourquoi votre fille est muette. » : Molière, Le médecin malgré lui (1666)
7. « À vaincre sans péril on triomphe sans gloire. » : Pierre Corneille, Le Cid (1637)
8. « On devrait toujours être amoureux. C’est la raison pour laquelle on ne devrait jamais se marier. » : Oscar Wilde, Une femme sans importance (1894)
9. « Va, je ne te hais point. » : Pierre Corneille, Le Cid (1637)
10. « Que diable allait-il faire dans cette galère ? » : Molière, Les fourberies de Scapin (1671)
11. « C’est très bien. J’aurai tout manqué, même ma mort. » : Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac (1897)
12. « Qui veut voyager loin ménage sa monture. » : Jean Racine, Les Plaideurs (1668)
13. « Être ou ne pas être : là est la question. » : William Shakespeare, Hamlet (1603)
14. « Le petit chat est mort. » : Molière, L’école des femmes (1662)
15. « Ô rage ! Ô désespoir ! » : Pierre Corneille, Le Cid (1637)
16. « Il y a des gens qui parlent, qui parlent – jusqu’à ce qu’ils aient enfin trouvé quelque chose à dire. » : Sacha Guitry, Mon père avait raison (1919)
17. « Je peux résister à tout, sauf à la tentation. » : Oscar Wilde, L’éventail de Lady Windermere (1892)
18. Un amphitryon, un harpagon, un tartuffe : personnages de Molière : Amphitryon (1668 ; l’« amphitryon » est l’hôte qui reçoit) ; L’avare (1668 ; un « harpagon » est un avare) ; Le Tartuffe (1664 ; un « tartuffe » est un hypocrite)
19. « Couvrez ce sein que je ne saurais voir. » : Molière, Le Tartuffe (1664)
20. « Revenons à ces moutons. » : La farce de Maitre Pathelin (vers 1465)
21. « […] C’est un roc !… C’est un pic !… C’est un cap !…
Que dis-je, c’est un cap ?… C’est une péninsule ! » : Edmond Rostand, Cyrano de Bergerac (1897)
22. « Je l’ai vu, dis-je, vu, de mes propres yeux vu, / Ce qu’on appelle vu. » : Molière, Le Tartuffe (1664)