Appel à candidatures

VOUS enseignez le français
à quel titre, à quel niveau, dans quelle structure que ce soit ;

VOUS êtes ou devenez membre
en 2019 de l’Association belge des professeurs de français ;

VOUS avez des idées,
des avis, des projets – vous aimez votre métier ;

VOUS vous préparez à l’impact
du Pacte d’Excellence ;

VOUS voudriez parfois
vous faire mieux entendre ?

Alors, pourquoi pas VOUS ?

Conformément à ses statuts, l’ABPF élira un nouveau conseil d’administration (C. A.) en février. SOYEZ CANDIDATE, SOYEZ CANDIDAT ! Le conseil est le centre nerveux de l’association qu’il gère. Apportez-y votre vécu, vos compétences et votre générosité. Tous les membres peuvent, de droit, présenter leur candidature.

En pratique :
• être en ordre de cotisation à la date de l’assemblée générale (la cotisation peut encore être payée sur place) ;
• déposer votre candidature par écrit (courrier, courriel, en mains propres…) pour le 15 février 2019, auprès de la présidente : Madame Christiane Buisseret, rue Alphonse Renard 84, 1180 – Bruxelles (abpfcontact@gmail.com) ;
• participer à l’assemblée générale le 27 février à 18 h à la Maison de la Francité (18, rue Joseph II, à 1000 Bruxelles) : le vote des membres y validera votre candidature.

L’ABPF sera à la Foire du Livre de Bruxelles

En 2019, nous participerons à un évènement incontournable pour tous les amoureux de la langue française, à fortiori ceux et celles qui ont le plaisir de l’enseigner : la Foire du Livre de Bruxelles, qui fête ses 50 ans. Elle aura lieu du 13 au 17 février 2019 et l’ABPF y aura un stand ! N’hésitez donc pas à nous rendre visite !

Nous allons organiser des rencontres avec les éditeurs d’ouvrages pédagogiques, les professeurs et les élèves. Le vendredi 15 février sera consacré à l’entretien avec l’écrivaine québécoise Kim Thuy (voir p. 3 du « Programme Jeunesse »). Une recension de son roman Ru a été publiée dans le numéro de mars 2018 de notre revue Vivre le français.

Il est possible d’assister simplement à l’entrevue avec sa classe, et pourquoi ne pas interviewer l’auteure à la Foire ? Dans ce dernier cas, la rencontre est – gratuitement ! – préparée par un formateur se déplaçant à l’école pour encadrer la classe et expliquer les secrets des journalistes littéraires !

Attention, il faut s’inscrire pour le 17 janvier 2019 au plus tard ! Le formulaire d’inscription se trouve à la p. 20 du « Programme jeunesse ».

Découvrez le « Programme jeunesse » : http://flb.be/…/uploa…/2018/12/Programme-jeunesse-2019V2.pdf !

Découvrez notre « spécial décembre 2018 » !

Le dernier numéro de Vivre le français vous propose « L’accord du PP m’a tuer » de Dan Van Raemdonck (ULB – VUB) et un poster (au format A3) idéal pour susciter le débat en classe autour des réformes orthographiques !

De plus, Christiane Buisseret rend hommage à l’éminent linguiste Marc Wilmet, décédé en novembre.

Lors de la cérémonie d’hommage (15 novembre 2018), Dan Van Raemdonck avait prononcé un discours que vous pouvez découvrir ici.

Choix Goncourt de la Belgique 2018

Le Choix Goncourt de la Belgique 2018 a été attribué à :

Adeline Dieudonné

pour

La vraie vie (L’Iconoclaste)

Mardi 11 décembre 2018 à la Résidence de France à Bruxelles, les représentants des étudiants de toutes les universités belges ont délibéré et annoncé la lauréate du Choix Goncourt de la Belgique, en présence de la ministre de la Culture, de l’Enfance et de l’Éducation permanente au sein du gouvernement de la Communauté française, Madame Alda Greoli, de l’ambassadeur de France en Belgique, Madame Claude-France Arnould, et de Monsieur Philippe Claudel, membre de l’Académie Goncourt.

Adeline DIEUDONNÉ est donc la troisième lauréate du Choix Goncourt de la Belgique. Elle succède à Alice ZENITER récompensée l’année dernière pour L’Art de perdre (Flammarion) et Catherine Cusset pour L’Autre qu’on adorait (Gallimard).

Une deuxième place remarquée a été attribuée à Pauline Delabroy-Allard pour Ça raconte Sarah (Minuit).

Pour sa troisième édition, une centaine d’étudiants issus de 10 universités belges, francophones et néerlandophones, ont participé à l’opération. Dans chaque université, les étudiants volontaires, encadrés par un professeur référent, ont créé un groupe de lecture et désigné deux délégués. Les délégués ont ensuite délibéré à la Résidence de France le 11 décembre.

Reconnu officiellement par l’Académie Goncourt comme l’un des onze « Goncourt étrangers » (aux côtés de la Roumanie, de la Serbie, de l’Italie, de la Tunisie, etc.), ce prix littéraire étudiant a été créé en 2016 par l’Ambassade de France en Belgique, Passa Porta, la maison internationale des littératures à Bruxelles, l’Agence universitaire de la Francophonie en Europe de l’Ouest et l’Alliance Française de Bruxelles-Europe.

Adeline Dieudonné sera invitée à Bruxelles en mars 2019 lors du Festival Passa Porta pour recevoir son prix et rencontrer les étudiants.