Avec un manuel ou pas ? Notre revue 252 !

Mis en avant

Si vous êtes membre de l’Abpf, vous avez déjà ce numéro. Sinon, vous pouvez l’acheter ou devenir membre de l’Association belge des professeurs de français.

 
Ces manuels scolaires : amour ou détestation ?
Manuels : amour/haine
 Le manuel parfait n’existe pas et l’enseignant de français se révèle la plupart du temps un créatif et non un exécutant. Toutefois, à ses débuts, le jeune instituteur ou professeur de français, entouré de ses collègiues, doit être rassuré. Le rôle d’un bon manuel est de conforter et de verbaliser un cursus. On consultera avec intérêt — et peut-être profit — sur le site www.enseignement.be : Qu’est-ce qu’un « bon » manuel scolaire ? 10 critères de qualité d’un manuel. Et nous ajouterons : « A condition d’en sortir ! » (Extrait de l’éditorial.)

« Le français dans le mille » : numéro récent.

« Sortir des frontières » : ce numéro de notre revue est sorti de presse !

Sortir des frontières :
L’Abpf, la francophonie et le monde …

un sujet très actuel :
l’Abpf et Liège viennent d’être choisis pour
recevoir le Congrès mondial de la Fifp en 2016

Notre réalité en 2012 ? …échanges scolaires, congrès internationaux, partage des recherches et des savoir faire, surf sur les sites et les blogs, abolition des distances, mutualisation des cours…

… participer à un congrès de professeurs de français , c’est ouvrir des portes, s’apercevoir que ce que nous tenions pour absolu et irréfutable en Belgique méritait d’amples nuances, une fois passé à l’aune de l’Europe de l’Est, de l’Asie, de l’Afrique, des Amériques, et que notre langue française bienaimée est perçue, vécue et parlée dans d’autres couleurs. Et, au retour, partager…

Voir le sommaire de cette revue : un clic ICI !

Le prochain numéro sera consacré à la confrontation du français et des sciences, un problème bien souvent évoqué tant par nous que par nos collègues… Ce numéro en est au stade final de son élaboration. Si toutefois il vous revenait l’une ou l’autre suggestion, peut-être un texte et/ou une référence, nous pourrions sans doute les utiliser dans les Miscellanées 2013 : n’hésitez donc pas à nous contacter. (Pour rappel, les Miscellanées (autrefois, « le petit Bis », se veulent la prolongation et le développement des sujets de l’année écoulée.)
Et déjà se profile le numéro de Mars dont le thème – le titre n’est pas encore retenu – sera : « (Enseignement du) français et philosophie(s) » un thème que l’actualité vient de ramener au premier plan. Appel donc à collaborations, à suggestions, à propositions : si vous avez besoin ou envie de vous exprimer sur ce thème, n’hésitez pas :
Adressez vos envois, vos suggestions à
abpfcontact@gmail.com

Marc Slingeneyer ou Mariska Mestdagh
de l’équipe de rédaction du « Français dans le mille »,
prendront alors contact avec vous.

 

La revue : parue et à paraitre

« Français 2000 » est mort… Vive « Le français dans le mille ! »

Notre revue se métamorphose !

voici le premier numéro d’une nouvelle série :


Les Miscellanées 2012
« …publier tous les articles qui n’avaient pu trouver place dans les numéros précédents, mais également et principalement, ouvrir le débat avec les lecteurs : quels articles ont trouvé écho ? Ont-ils eu des répercussions dans les pratiques ? Dites-le nous, partagez vos approches… »

 (extrait de l’éditorial)

Ce premier volume du « Français dans le mille », notre nouvelle formule, ne porte pas de sous-titre évoquant un thème, mais celui de « miscellanées« , c’est à dire « recueil de textes divers scientifiques ou littéraires ». Ces premières miscellanées, en effet, vous proposent des compléments aux deux revues précédentes :

  • Fondamental… secondaire, le grand saut !
  • Gros plan sur le cinéma

et, à côté des rubrique traditionnelles, en ouvrent de nouvelles, comme

  • Question de langue
  • Remue-méninges

Pour tous les détails sur le contenu de ce « Français dans le mille, Miscellanées 2012 », un clic ICI !

Le prochain numéro sera consacré à un problème que tous les enseignants rencontrent un jour et devant lequel ils se sentent parfois bien démunis : la dyslexie. Vous pouvez encore proposer vos idées, vos questions, vos contributions : si elles ne trouvent pas place dans le numéro déjà en cours d’élaboration, elles seront peut-êtres retenues pour les prochaines miscellanées… 
Adressez vos envois, vos suggestions à
abpfcontact@gmail.com

Marc Slingeneyer ou Mariska Mestdagh
de l’équipe de rédaction du « Français dans le mille »,
prendront alors contact avec vous.