Lettre aux président(e)s

 

Bruxelles, le 3 janvier 2012

Mesdames et Messieurs les Présidents des
Associations de Professeurs de français

Mesdames les Présidentes, chères Collègues,
Messieurs les Présidents, chers Collègues,

Au seuil de cette année 2012, j’ai une excellente nouvelle à vous annoncer. Au mois de juillet, l’Association Belge des Professeurs de Français (ABPF) vivra, en votre présence espérons-le, un grand moment : elle posera sa candidature pour l’organisation du Congrès 2016 de la Fédération Internationale des Professeurs de Français (FIPF).

En partenariat avec la Province de Liège, l’Université de Liège et plusieurs autres institutions et organismes, elle a choisi la Ville de Liège comme siège de ce congrès à venir. Il s’agit là d’une manifestation ambitieuse, dont les grandes lignes organisationnelles et thématiques sont décrites dans le dépliant ci-joint.

Pour valoriser la candidature belge, qui sera discutée au prochain congrès de la FIPF, à Durban, au cours du mois de juillet, le Comité de candidature aura besoin d’une série d’appuis. C’est pourquoi je me tourne vers vous dont la caution morale nous a paru incontournable : parlez-en à vos Présidents de Commission.

L’idéal serait aussi – le Comité de candidature est évidemment à votre entière disposition pour en discuter – que l’instance dont vous avez la responsabilité apporte ultérieurement une contribution autre que morale à la réussite du Congrès : évènement ponctuel organisé par vos soins, apport en documentation ou en ressources matérielles ou humaines.

En vous remerciant pour votre bienveillante attention, je vous prie de croire, Mesdames et Messieurs les Présidents, à mes confraternels sentiments.

Christiane Buisseret
Présidente de l’Association belge des
professeurs de français (ABPF)