n°227-228 La raison du plus court

IMG_0001-196x300Travailler les textes brefs

En long ou en bref ?

Etudier des micro-récits.
Exploiter le fantastique d’Edgard Poe.
Lire des textes brefs avec des élèves en difficulté.
Construire un atelier d’écriture.
Aphorismes et  maximes.

Sommaire

Éditorial (Jacques Lefèbvre)
Introduction : Le long ou le bref ? Pour une didactique du tempo (Jean-Louis Dufays)
Dossier :

  • Membra disjecta. Les éclats du texte (Karl Canvat)
  • Textes littéraires et compétences de base : pistes d’exploitation pour trois micro-récits de fiction (Bernard Uhoda)
  • Du « Cœur révélateur » au lecteur révélé. Exploitation d’une nouvelle fantastique d’Edgar Poe (Sébastien Marlair)
  • L’Histoire du chien de Brisquet (1830) de Charles Nodier : un pastiche des contes populaires (Marc Slingeneyer)
  • Lire des textes brefs « résistants » avec des élèves en difficulté de lecture au début du secondaire : la lecture rétroactive, un exemple de dispositif (Séverine De Croix)
  • Atelier d’écriture : du fait divers à la nouvelle policière (Jacques Lefèbvre)
  • L’aphorisme, chemin poétique et philosophique (Kira Rahir)
  • L’infinie gravité de la légèreté. Maximes et aphorismes : comment les reconnaître, les lire et les écrire (Maurice Hambursin)
  • FLE : Le texte bref a sa place de chaque côté de la frontière pédagogique (Geneviève Briet)
  • L’invité du numéro
  • Entretien avec Patrick Dupuis, professeur de français, nouvelliste et responsable des éditions Quadrature

Tribune libre : Obsolettres ? (Thierry Hubin)
Recensions (Apolline Elter, Bernard Delcord)
Vous écrivez ? Dimanche matin avec les voisins (Dominique Lysse)