L’Abpf en Russie

Conférence et Ateliers proposés par Jacques Lefèbvre pour le XXIIe séminaire international de l’Association des enseignants de français de Russie (AEFR), à Dobroé (Moscou), du 27 janvier au 3 février 2013.

Conférence :  Les écrivains engagés, de Voltaire à Sartre, ressemblances et différences.

Durant près de trois siècles, du XVIIIe au XXe, on observe, dans la littérature française, des écrivains qu’on appelle engagés. Ils considèrent qu’ils ont une mission : dire ce qu’ils pensent et défendre les droits des opprimés. Pour ce faire, ils utilisent très efficacement les moyens de communication. Parmi eux, figurent Voltaire, Hugo, Zola, Sartre et Camus. Ils basent leurs œuvres sur une philosophie et sur des valeurs de progrès. Leurs livres et leurs interventions publiques les ont parfois amenés devant les tribunaux ou condamnés à l’exil. Mais la cohérence qui existe entre leur vie et leur pensée impose le respect du lecteur. Toutefois, ils restent des artistes et gardent un style personnel.

1er atelier : L’art de poser de bonnes questions

Qu’on soit enseignant, journaliste, juge, ou simplement parent, on est amené à poser des questions à ceux qu’on rencontre ou avec qui on travaille et on vit. Quels types de questions ? Pour quels motifs ? Avec quelles formes grammaticales ? L’art de poser de bonnes questions, demande à la fois des connaissances en psychologie relationnelle et en grammaire. L’atelier propose un power point qui montre quels peuvent être les objectifs visés quand on pose des questions et quelles réponses on obtient en fonction de la forme de ces questions. Il comporte beaucoup d’exemples et d’exercices pratiques.

2ème atelier : Le vocabulaire de la BD

L’utilisation de la BD pour les cours de français langue étrangère présente pas mal d’avantages. Elle introduit dans le cours la vie de l’image et souvent l’humour. Elle fait voir la culture. Cet atelier propose donc un parcours dans la BD belge dont la réputation est bien connue : on ne présente plus Tintin ! Mais pour parler de BD, il est nécessaire de connaître l’essentiel du vocabulaire technique utilisé par les dessinateurs et les scénaristes. Ce sont ces notions et ces termes qui sont présentés au départ de BD présentées par power point.

Jacques Lefèbre
Association belge des professeurs de français

Bernard Uhoda devait accompagner Jacques Lefèbvre en Russie. Il ne pourra le faire. Nous gardons ici, en témoignage de sa générosité et de son engagement, la présentation qu’il avait donnée à l’Abpf des interventions qu’il préparait.

« Idée convenue : l’enseignant ne peut guider des apprentissages en lecture et faire partager le plaisir de lire que s’il est lui-même un lecteur expert et enthousiaste. Autre idée convenue : lecture et écriture sont liées, on écrit mieux un type de texte qu’on a fréquenté par la lecture et on lit mieux un type de texte qu’on a repéré de l’intérieur par l’écriture.

La formation initiale ou continue de l’enseignant de français langue étrangère ou seconde (FLE/S) développe ainsi ses compétences et sa motivation pour le savoir-écrire, en particulier pour l’écriture de textes littéraires, qui accroissent le plaisir et favorisent la rencontre de l’autre.

Pour cette écriture toutefois, les enseignants que nous sommes développent-ils la même expertise et le même enthousiasme que pour la lecture ? Prenons-nous si facilement la plume ? Régulièrement ? Avec plaisir ? Sommes-nous à l’aise pour écrire nous-mêmes ce que nous demandons à nos élèves ? Montrons-nous à nos classes comment écrire tel ou tel texte, en particulier littéraire ? D’abord, qu’est-ce qu’un texte littéraire ? Et sommes-nous tous capables d’en écrire ?

Pour donner quelques éléments de réponses à ces multiples questions, les trois ateliers proposés poursuivront les objectifs suivants par une approche essentiellement pratique :

  • échanger sur la nature du texte littéraire et cerner autant que possible sa spécificité ;
  • produire des textes simples qui consolident la confiance en ses capacités littéraires ;
  • renforcer de façon ludique ses compétences langagières pour la phrase et le texte ;
  • découvrir des auteurs francophones d’horizons divers et écrire à partir de leurs textes.

Dans l’ordre, les trois ateliers proposés pourront être consacrés à ‘‘Cerner la nature du texte littéraire’’, à ‘‘Écrire un texte littéraire en prose’’ et à ‘‘Écrire un texte littéraire en vers’’.

Bernard Uhoda
Haute École de la Ville de Liège (Belgique)
et Association belge des professeurs de français